19/01/2020

Ce qui provoque une crise monétaire ?

crise-monetaire.JPG

Depuis le début des années 1990, il y a eu de nombreux cas de placements en devises qui ont conduit à des fuites de capitaux. Pour quelles raisons les investisseurs en devises et les financiers internationaux réagissent-ils comme ça ? Évaluent-ils une économie ou suivent-ils leur instinct ?

Qu'est-ce qu'une crise monétaire ?

Une crise monétaire est provoquée par une diminution de la valeur d'une monnaie nationale. Cette baisse de valeur affecte négativement l'économie en créant une instabilité du taux de change. Pour simplifier les choses, nous pouvons dire que les crises se développent comme une interaction entre les attentes des investisseurs et ce que ces attentes provoquent.

La politique du gouvernement, les banques centrales et le rôle des investisseurs

Lorsqu'elles sont confrontées à la perspective d'une crise monétaire, les banques centrales peuvent essayer de maintenir le taux change grâce aux réserves de change du pays ou de laisser le taux varier contre les autres monnaies.

Si une augmentation du taux d'intérêt ne peut pas compenser une dévaluation et une pression à la baisse sur la monnaie, la banque centrale doit réduire la masse monétaire pour augmenter le taux afin de relancer la demande pour la monnaie. La banque peut le faire en vendant des réserves de devises étrangères pour créer des sorties de capitaux. Lorsque la banque vend une partie de ses réserves de change, elle reçoit le paiement en monnaie nationale.

Mais cette politique monétaire ne peut pas durer indéfiniment. La dévaluation de la monnaie diminue le prix des biens domestiques par rapport aux produits étrangers, ce qui accroît la demande pour les travailleurs et augmente la production. Mais à court terme, la dévaluation augmente également les taux d'intérêt qui doivent être compensés par la banque centrale à travers une augmentation de la masse monétaire et l'augmentation des réserves de change.

Anatomie d'une crise

Quand les investisseurs n'ont plus confiance dans la stabilité de l'économie, ils essayent de sortir leur argent du pays. C'est ce qu'on appelle une fuite de capitaux. Après avoir vendu leurs placements libellés en monnaie nationale, ils transforment ces investissements en devises étrangères. Cette ruée sur la monnaie peut alors rendre presque impossible pour le pays de financer ses dépenses en immobilisations.

Pour anticiper une crise monétaire dans un pays, il faut analyser un ensemble de variables :

  • Le pays est fortement endetté (déficits des comptes courants)
  • La valeur monétaire augmente rapidement
  • L'incertitude sur les mesures prises par le gouvernement inquiète les investisseurs

Exemple : la crise latino-américaine de l'année 1994

Le 20 décembre 1994, le peso mexicain a été dévalué. Plusieurs facteurs ont contribué à cette crise :

  • Les réformes économiques de la fin des années 1980 conçues pour limiter l'inflation galopante dans le pays ont commencé à affaiblir l'économie.
  • L'assassinat d'un candidat à la présidentielle mexicaine en mars 1994 a suscité les craintes d'une monnaie bradée.
  • La banque centrale était assise sur des réserves de changes estimées à 28 milliards de dollars. En moins d'un an, ces réserves ont disparu.
  • La banque centrale a commencé à convertir la dette à court terme libellée en pesos et en dollars. La conversion a entraîné une diminution des réserves de change et une augmentation de la dette.
  • Une crise auto-réalisatrice s'est produite lorsque les investisseurs ont eu peur d'un défaut de paiement sur la dette du gouvernement.

Lorsque le gouvernement a finalement décidé de dévaluer la monnaie en décembre 1994, il a fait de grosses erreurs. Il n'a pas dévalué la monnaie en assez grande quantité, montrant ainsi qu'il n'était pas disposé à prendre les mesures douloureuses nécessaires. Par conséquent, les investisseurs étrangers ont poussé le taux de change du peso à la baisse, le gouvernement a donc était obligé d'augmenter le taux d'intérêt intérieur à près de 80 %. Le PIB du pays a chuté fortement. Au final, la crise a été atténuée par un prêt d'urgence des États-Unis.

Compte démo gratuit

28/04/2019

L'analyse technique du forex

analyse-technique-forex.png

Le trading de devise en ligne peut être une bonne manière de gagner l'argent à partir d'une activité intéressante et stimulante. La nature instantanée des trades en ligne signifie que vous pouvez réagir rapidement aux changements de conditions du forex pour engranger des profits.

Les cambistes utilisent les graphiques techniques pour analyser les tendances et les points de rebonds potentiels du marché des changes. Le forex est un marché qui correspond parfaitement au style des scalpers et des day traders. L'analyse technique est une méthode particulièrement efficace pour investir sur les marchés boursiers à court terme.

Qu'est-ce que l'analyse technique du forex ?

Les graphiques du marché des changes permettent de visualiser les tendances et les corrélations des différentes parités de devises. En un coup d'oeil, les traders forex peuvent analyser ce qu'il s'est récemment produit sur le marché.

Personne ne peut réellement voir le futur, mais il est possible de repérer des niveaux de prix sur lesquels les acheteurs et vendeurs vont s'affronter massivement. L'analyse technique repère également des figures chartistes qui se reproduisent fréquemment dans le temps.

Quelle est l'utilité de l'analyse technique ?

L'analyse technique du marché des devises aide à prendre des décisions logiques pour investir sur les devises.

L'analyse technique ne garantit pas forcément un retour sur investissement, mais elle améliore les probabilités de réussite. Elle permet de comprendre une partie des raisons qui font que le marché rebondit sur certains niveaux de prix en fonction des tendances du marché.

L'analyse technique n'est pas un système de trading, elle te fournit simplement des informations au cambiste sur ce qui s'est produite dans le passé. Elle donne également des indications pour essayer de prévoir ce qui arrivera probablement sur le marché des changes dans un avenir proche. Ces informations permettent aux cambistes d'élaborer une stratégie de trading en fonction des différents scénarios possibles.

Les graphiques sont disponibles sur différents sites et sur les plateformes de trading proposées par les sociétés de courtage forex.

XTB

24/09/2013

L'Indice allemand du climat des affaires allemand IFO déçoit

L'indice allemand IFO du climat des affaires est passé de 107.6 à 107,7, la prévision du marché était de 108,4. Le chiffre de l'évaluation courante a également déçu avec une chute de 112 à 11,4, en dessous des 112,5 attendus. Le chiffre des perspectives des affaires en Allemagne a avancé un peu plus que prévu : 103,3 à 104,2 points. Le chiffre global, du climat des affaires déçoit les investisseurs.

Sur le forex, le cours de la parité de devises EUR / USD est en train de chuter sous les 1,35. La prochaine résistance se trouve à 1.3450.

euro, dollar, forex