10/06/2019

Le régulateur suisse impose une amende de 90 millions de dollars au cartel FX

banque,justice

Le scandale du cartel du marché des changes (forex) a connu une autre évolution : quatre banques britanniques et américaines et une entreprise japonaise ont écopé d'une amende de 90 millions de francs suisses (90,53 millions de dollars), a annoncé ce jeudi la commission suisse de la concurrence (COMCO).

Individuellement, Barclays s'est vu infliger une amende de 27 millions de CHF, Citigroup 28,5 millions de CHF, JPMorgan 9,5 millions de CHF, RBS 22,5 millions de CHF et MUFG Bank 1,5 million de CHF.

Selon la déclaration publiée par l'autorité, également connue sous le nom de WEKO, les traders de Barclays, Citigroup, JPMorgan, Royal Bank of Scotland (RBS) et UBS ont participé à une entente "à trois" de 2007 à 2013.

Grâce à ces discussions, la coordination de certaines monnaies du G10 a eu lieu. Les banques susmentionnées ont été sanctionnées pour plusieurs accords anticoncurrentiels entre les banques dans le domaine des opérations de change au comptant.

UBS n'a pas été inculpée, car elle a d'abord révélé les ententes à l'autorité de concurrence, selon la déclaration de la COMCO. Le Credit Suisse fait toujours l'objet d'une enquête de la WEKO, qui a toutefois clôturé son enquête contre la Banque Julius Bär & Co. AG et la Banque Cantonale de Zurich.

Ce n'est pas la première fois que des banques se voient infliger des amendes. Aux États-Unis, Barclays, BNP Paribas, Citigroup, JPMorgan, Royal Bank of Scotland et UBS, qui ont plaidé coupables, ont été collectivement condamnés à une amende de 2,8 milliards de dollars.

En Europe, les banques ont également fait l'objet d'un certain nombre d'amendes. Le mois dernier, la Commission européenne (CE) avait infligé aux cinq mêmes banques une amende de plus d'un milliard d'euros pour collusion entre elles dans le but de manipuler le forex.

En octobre de l'année dernière, un tribunal américain avait abandonné les plaintes pénales contre trois traders britanniques accusés d'avoir comploté pour truquer les marchés des changes - Richard Usher, anciennement de JPMorgan Chase & Co, Rohan Ramchandani, qui travaillait chez Citigroup Inc, et Chris Ashton, un ancien trader Barclays Plc.

L'affaire a été classée deux ans après qu'un tribunal du Royaume-Uni eût acquitté les hommes. L'affaire aux États-Unis alléguait que le trio basé à Londres aurait créé un groupe de discussion qu'il aurait appelé "le Cartel" pour coordonner le trading du dollar américain et de l'euro et manipuler les prix des taux de change.

Cependant, l'affaire avait été abandonnée après que les hommes eurent demandé à un juge américain de classer l'affaire contre eux, affirmant qu'ils n'avaient rien fait de mal, car leurs banques "n'étaient pas toujours en concurrence directe".

28/04/2019

L'analyse technique du forex

analyse-technique-forex.png

Le trading de devise en ligne peut être une bonne manière de gagner l'argent à partir d'une activité intéressante et stimulante. La nature instantanée des trades en ligne signifie que vous pouvez réagir rapidement aux changements de conditions du forex pour engranger des profits.

Les cambistes utilisent les graphiques techniques pour analyser les tendances et les points de rebonds potentiels du marché des changes. Le forex est un marché qui correspond parfaitement au style des scalpers et des day traders. L'analyse technique est une méthode particulièrement efficace pour investir sur les marchés boursiers à court terme.

Qu'est-ce que l'analyse technique du forex ?

Les graphiques du marché des changes permettent de visualiser les tendances et les corrélations des différentes parités de devises. En un coup d'oeil, les traders forex peuvent analyser ce qu'il s'est récemment produit sur le marché.

Personne ne peut réellement voir le futur, mais il est possible de repérer des niveaux de prix sur lesquels les acheteurs et vendeurs vont s'affronter massivement. L'analyse technique repère également des figures chartistes qui se reproduisent fréquemment dans le temps.

Quelle est l'utilité de l'analyse technique ?

L'analyse technique du marché des devises aide à prendre des décisions logiques pour investir sur les devises.

L'analyse technique ne garantit pas forcément un retour sur investissement, mais elle améliore les probabilités de réussite. Elle permet de comprendre une partie des raisons qui font que le marché rebondit sur certains niveaux de prix en fonction des tendances du marché.

L'analyse technique n'est pas un système de trading, elle te fournit simplement des informations au cambiste sur ce qui s'est produite dans le passé. Elle donne également des indications pour essayer de prévoir ce qui arrivera probablement sur le marché des changes dans un avenir proche. Ces informations permettent aux cambistes d'élaborer une stratégie de trading en fonction des différents scénarios possibles.

Les graphiques sont disponibles sur différents sites et sur les plateformes de trading proposées par les sociétés de courtage forex.

XTB

02/04/2019

Les CFD commencent à supplanter le SRD

CFD, SRD, trading

Les transactions effectuées par le biais des contrats pour différence augmentent considérablement chaque mois. Les courtiers CFD proposent ces produits financiers dérivés aux investisseurs particuliers ou professionnels en France depuis fin 2007. Les récentes statistiques démontrent que plus de 400.000 ordres sont passés chaque mois avec les CFD, la bourse traditionnelle, quant à elle, totalise environ 1 million de transactions par mois.

La crise financière qui touche toutes les places financières du monde a accélérée l'intérêt de ces produits financiers. La forte volatilité des marchés entraîne une augmentation du nombre d'ordres passés par les traders.

Le fonctionnement des CFD est simple à comprendre, ces instruments financiers permettent de parier sur la baisse ou la hausse des indices boursiers (CAC40, DAX, Dow Jones, SP500), des actions, des devises sur le forex et des matières premières.

Le trading des indices et des devises et particulièrement prisé par les traders actifs. Par rapport au SRD (Service de règlement différé), les frais de transactions sont réduits, l'effet de levier et le nombre d'actions sont plus importants. Les traders sur le SRD devraient donc naturellement se tourner vers les CFDs dans les années à venir.

xtb-actions.png